La
playlist

Baxter Dury / It’s a pleasure
Trois ans après le génial Happy soup, dandy grisonnant et nonchalant, Baxter Dury rebranche la guitare et c’est un plaisir de le revoir. Arrangement sobre sur une ossature de basse franche, modulations vaporeuses de Fabienne Débarre en congé de We Were Evergreen, sur les dix titres de It’s a pleasure, le flegmatique Baxter traîne son spleen au fond d’un verre de Brandy. Des histoires de filles, de joie tordue par la rupture que le natif d’Albion dégaine dans des textes narquois parlés-chantés. Plus triste, désabusé et moins discoïde – à l’exception de Whispered- que le précédent opus, le charme de l’anglais opère.
PIAS / octobre 2014

lindstrom-christabelle-cover

Lindstrøm & Christabelle / Real life is no cool
Fer de lance du nu disco, Hans Peter Lindstrom travaille une première fois avec Christabelle en 2003 sur le titre Music in my mind. Deux ans auparavant, le frère de la chanteuse et ami du producteur norvégien lui a fait parvenir un cd où la voix sensuelle de sa sœur vient sublimer ses mélodies synthétiques. Quelques années plus tard, Lindstrøm et Christabelle partagent leurs chansons dans un album collaboratif regroupant une poignée d’anciens titres et quelques nouvelles bombes. Production électronique inclinée vers les années 70, la vague rétro futuriste de Real life is no cool séduisit le dance floor et embrassa le soleil.
Smalltown Supersound / janvier 2014

Cheek-to-Cheek_cover

Tony Bennett & Lady Gaga / Cheek to cheek
A quatre-vingts ans Pappy Bennett se réacoquine avec Lady Gaga dans une suite de standards de jazz. Le crooner nous avait déjà fait le coup en 2011 avec l’amie Whinehouse et déjà My Gaga is tramp lors de l’album Duet II. Arrangements lounges et cordes millésimées seventies, Tony Bennett, la voix timbrée et une Lady pas mal dans son genre entonnent joue contre joue les airs immortels de Cole Porter, Duke Ellington, Jimmy McHugh et Irving Berlin. Pas forcément novateur, l’enregistrement est plaisant à condition de le prendre pour pas plus qu’il n’est, un disque de variété qui aurait du swing.
Columbia / Interscope / septembre 2014

tinariwen_cover

Tinawiren / Emmaar
Depuis plus de trente ans, les musiciens maliens du groupe Tinawiren, Ibrahim Ag Alhabib, Abdallah Ag Alhousseyni, et Alhassane Ag Touhami assènent sur les scènes du monde leur chant de révolte contre l’administration. Un combat pour la liberté des hommes de sable où en 1990, dans un contexte militaire et de rébellion, certains de ses membres n’hésitèrent pas à troquer les instruments pour les armes. En 2011, la séduisante parenthèse acoustique de Tassili, remarquée autant par Tom York que Robert Plant, leur sixième album Emmaar enregistré dans le désert Mojave californien marque le retour des guitares électriques dans une transe moderne.
Coop – Pias / 2014

Richard-Allen

Richard Allen / In front of room
Originaire de Coventry, le chanteur compositeur Richard Hallen s’est installé depuis une vingtaine d’années à Amiens. Barde hippy aux cheveux blonds, connu comme le leader du groupe folk rock Wolves and moons, il délaisse le temps d’In the front of room ses trois camarades pour un projet solo. Continuant d’attiser au coin du feu la veine d’un songwriting poétique, le musicien distille en douze titres courts, voix guitare acoustique, des images d’amours et de paysages bucoliques. Des vagues de l’âme et des arpèges cristallins qui invitent les amoureux de la terre à se tapir sous l’édredon pour passer l’hiver.