AMANDINE
STEIGER

PASSIONNÉE PAR LES MUSIQUES ALTERNATIVES, Amandine Steiger est la cheville ouvrière d’Alpage Records. Du haut de ses 23 ans, elle apporte son dynamisme, sa fraîcheur et son sourire au label lillois. La jeune femme sait aussi bien être exigeante que douce pour materner les artistes de cette écurie sonore entre pop, électro et chansons. Elle supporte autant qu’elle soutient la destinée de musiciens émergents comme Antoine Pesle, You Man, Bodybeatou Bruit Fantôme. Le soir, elle reste très active sur la scène lilloise : elle écrit des chroniques dans le magazine érotique Han Han, organise des concerts indé avec Charly Lazer, et mixe aussi, du post-punk,de la new wave et des bizarreries underground et dansantes.

QU’AS-TU FAIT AVANT ALPAGE RECORDS ?
Des études de communication puis une licence d’événementiel à l’IAE (Institut d’administration des entreprises) à Lille. Pendant cette formation, j’ai fait un stage de six mois chez The Talent Boutique à Paris qui est l’agent de Metronomy, Django Django,Daniel Avery ou Para One. J’adore ces artistes et j’étais très motivée pour travailler dans cette agence de booking, car l’organisation de tournées et de concerts et la communication autour de ces tournées ont cet aspect événementiel qui correspond à ma formation. Je m’y suis donc retrouvée. C’est d’ailleurs là que Vincent Thiérion d’Alpage Records m’a repérée.

JUSTEMENT, PEUX-TU NOUS PRÉSENTER LES ARTISTES DU LABEL ?
Les  deux fondateurs du label sont Marklion, qui fait une musique pop électro acid expérimentale, et DDDXIE, qui est dans une techno dansante faite avec des machines vintage. Antoine Pesle écrit des chansons pop décalées. Des chansons d’amour synthétiques et loufoques. You Man est un duo qui pratique une house club hypnotique, et Bodybeat, un trio funk électro et sexy qui groove. Tamara Goukassova, elle, est russe. Avec sa voix, son violon et ses synthés, elle réalise une pop glaciale et sophistiquée. Bruit Fantôme signe une musique electronica très cinématographique, tandis que Prieur de la Marne est un projet particulier : il fait des edits de morceaux pop français des années 1970. Enfin, il y a Ext’Int, la dernière signature, dont la pop dansante est lyrique et underground. Tous ces musiciens sont entre Lille, Paris, Reims et Bruxelles.

VINCENT THIÉRION EST LE DIRECTEUR ARTISTIQUE DU LABEL. IL APPARAÎT COMM E UN PÈRE FÉDÉRATEURPOUR LES ARTISTES. ET TOI, QUEL EST TON RÔLE DANS LE LABEL?
Je suis label manager : je m’occupe de la sortie des disques. De leur fabrication, de la distribution physique et digitale, de la communication, des relations avec les médias. Avec un rythme de 6/7 disques par an. Soit une vingtaine de sorties depuis trois ans que le label existe. Je fais le lien aussi avec les musiciens et les groupes. Pour savoir où ils en sont et versoù on peut avancer ensemble. D’ailleurs certains m’appellent « la mama italienne » car je les materne. Je peux aussi être dure avec eux mais je ne supporte pas que d’autres personnes le soient. Je les protège.

DIRIGER UN LABEL INDÉPENDANT DEMANDE UN CERTAIN SENS DU DO IT YOURSELF ?
Absolument. Les vinyles, on les tamponne à la main nous-mêmes. 300 exemplaires en tout. Les CD promo,je les fais un par un. Avec une jolie enveloppe. C’est Do It Yourself complètement. Nous faisons tous nos disques en petits volumes, 50 à 500 exemplaires, la plupart en vinyles et aussi des cassettes ou des coffrets. Ce sont de beaux objets, réalisés dans un esprit de collection. Avec des pochettes originales commandées spécialement à des artistes. Des dessins, des illustrations, du pochoir.

MAIS ALPAGE, CE N’EST PAS QUE DES DISQUES !
Exactement, il y a aussi les soirées : les Alpage Nights. En trois ans, nous avons organisé 25 soirées avec les artistes du label. Beaucoup à Lille, mais aussi à Reims, Nantes, Bordeaux, Nancy, Paris, en Belgique et en Angleterre. Et parfois, à la fin des soirées, il ya un live du Alpage Acid Crew. C’est la réunion de famille. Sur scène. Tous les musiciens branchent leurs matériels ensemble pour un live commun. C’est de l’impro totale.

QUELS SONT LES PROJETS DU LABEL ?
En septembre, nous publions un premier single d’Ext’Int, baptisé Galaxie Dancer. Après, il y aura un single de Bodybeat, qui annonce le premier album du trio. Cet album va sortir avant la fin de l’année. Cet automne, il y aura aussi un maxi de DDDXIE, avec un featuring d’Inès, la chanteuse Rocky. Puis en 2016, on attend le premier album de You Man.

SITE INTERNET
www.alpagerecords.com

PHOTOGRAPHE Ludo Leleu