American Stories

1/COTE GHETTO, JILL LEOVY – ED. SONATINE
Salué par le New York Times et le Washington post, Côté Ghetto est une immersion au cœur des inégalités qu’engendre la société américaine. D’une enquête ultra documentée sur un meurtre à South Central Los Angeles, Leovy en fait le portrait d’une Amérique rongée par le racisme. Sombre

 

2/MISS WYOMING, DOUGLAS COUPLAND – AU DIABLE VAUVERT
L’auteur de Toutes les familles sont psychotiques revient avec un roman ravageur, plein de verve et d’humour. Personnages hauts en couleur, peinture d’un Hollywood étouffant, crises existentielles, vacuité, Coupland radiographie la célébrité avec causticité, mais aussi émotion.

 

3/AMERICAN WAR, OMAR EL AKKAD – FLAMMARION
Honoré du National Newspaper Award for Investigative Reporting, le journaliste Omar El Akkad livre un premier roman qui n’est pas sans rappeler les troubles actuels que connaissent les États-Unis. La survie de Sarat, héroïne perdue au cœur d’une guerre fratricide ne vous laissera pas insensible. Loin de là.

 

4/LA FEMME QUI AVAIT PERDU SON AME, BOB SHACOCHIS
Reconnu comme le grand roman de l’après 11 septembre et finaliste du Prix Pulitzer, le roman de Bob Shacochis est une fresque contemporaine qui donne le vertige. À la fois roman d’espionnage, d’amour, métaphysique et historique, ce livre place son auteur au rang des grands écrivains.

 

5/LA DISPARITION DE KAREN CARPENTER, CLOVIS GOUX – ACTES SUD
Avec ce roman, Clovis Goux réussit à lier le destin de Karen Carpenter figure erratique et frêle du rock 70’s américain, à l’Amérique d’après-guerre névrosée. Une histoire de déclin, celui d’une idole made in U.S.A. dévorée par l’Entertainment et par l’anorexie.

 

6/UNE JOURNEE DANS LA MORT DE L’AMERIQUE, GARY YOUNGE – GRASSET
Las Vegas, Orlando, Columbine, Newtown, Virginia Tech, la mort par arme à feu est presque devenu un marronnier dans les news en Amérique. En dix portraits, Gary Younge dissèque ce mal qui ronge les États-Unis depuis si longtemps et qui divise la société. Un document vibrant et poignant.

 

7/GANGSTERS, COLLECTION CHRISTOPHE LEFLOT, PREFACE OLIVIER MARCHAL – ED. HEREDIUM
Radiographie de l’Amérique de la grande dépression et d’après, Gangsters (Criminels, flics, victimes et témoins. USA 1930-1960) rassemble les portraits de voyous et malfrats de 2nd zone. C’est tout un panel d’inconnus, de « gueules » et de short stories auquel ce bel ouvrage nous donne accès. .

 

8/HILLBILLY ELEGIE, J.D VANCE, – ED. GLOBE
L’Amérique blanche, désœuvrée, pro-Trump, et la Rust bell du Midwest frappée par le déclin de ses activités minières sont au cœur du roman autobiographique de J.D. Vance. Un témoignage percutant, amer sur la misère et le désœuvrement dans le plus riche pays du monde.