Bizarre bizarre

Izumi Miyazaki

©Izumi Miyazaki, courtesy #bergonzofirstfloor

 

Avec son style à nul autre pareil, la jeune japonaise Izumi Miyakazi a surpris son monde et apporté une bouffée d’air frais et une pincée
de surréalisme noir dans le monde de la photographie. Entourés d’un certain mystère ses autoportraits fantaisistes puisent tant dans l’univers de Magritte que dans l’onirisme sombre de David Lynch, le tout sous influence faussement Kawaii. Loin des selfies narcissiques et enjoués de sa génération, ses clichés mettent en scène à la fois la nourriture, les motifs floraux, l’intime, l’urbain, la solitude et l’envie d’ailleurs et font preuve d’une certaine maîtrise de l’outil Photoshop. Plongeons donc dans cette réalité singulière et doux dingue.

izumimiyazaki.tumblr.com