Coplans

Every Body
au LAAC

Ci-dessus :
John Coplans
Side view, knees with fist, 1984. Collection 49 Nord 6 Est
– Frac Lorraine, Metz

L’histoire mouvementée de la représentation du corps dans la seconde moitié du XXe siècle, telle est la thématique de l’exposition « Every Body » présentée au LAAC, Lieu d’Art et d’Action Contemporaine de Dunkerque. Basée sur la mise en correspondances d’œuvres phare de Bacon, Beuys, Catelan, Abramovic, Mirò, Klein, Ishiguro… l’exposition revient en grande partie sur le regard porté par l’artiste sur le corps, de la rigueur académique à sa dématérialisation. Un corps universel à découvrir jusqu’au 18 septembre prochain.

Orlan


Refiguration / Self-Hybridation n°12, Orlan, 1998.
Centre national des arts plastiques

Objet de désir, de rejet, vecteur d’affirmation de soi, de mutations, le corps n’a jamais cessé d’être représenté, décrypté, fantasmé, façonné, réinventé tant par le monde de l’art, de la science, des médias que par nous-mêmes. Le corps soulève mille interrogations, mille images de la Vénus de Willendorf à Marilyn Monroe, de Cabanel à Jocelyne Wildenstein et sa reproduction ne connaît pas de limites, pas de règles. L’exposition « Every Body » au LAAC n’a pas pour objectif de répondre à tous ces questionnements, ni celui de montrer une radiographie exhaustive de la représentation du corps. Mais juste, par la mise en résonance d’œuvres choisies, d’ouvrir de nouvelles perspectives, de porter un regard inédit sur ce corps que nous croyons si bien connaître parfois. Ainsi, organisé autour de cinq grands angles, « le corps autre », « le corps suggéré », « le corps des origines », « le corps-objet » et « l’empreinte », le parcours de l’exposition met en conversation, en relation sculptures, vidéos, peintures, installations, photographies… Et mise sur la confrontation des œuvres de Francis Bacon, Vanessa Beecroft, Maurizio Catelan, Marina Abramovic, Jean Dubuffet, Joan Mirò, César, Philippe Ramette, Eugène Leroy, Yves Klein, Kenji Ishiguro et d’un nombre conséquent d’artistes, apportant ainsi plus d’un éclairage sur les évolutions et la perception de notre corps physique tout en invitant le visiteur à remettre en question quelques idées reçues et certitudes. Au-delà, du thème corporel, l’exposition peut aussi être visitée avec une approche historique, liée à l’histoire de l’art du XXe siècle tant la sélection d’artistes présentés offre une pertinente synthèse des grands courants artistiques du siècle dernier. Et sans aucun doute l’occasion de découvrir ou redécouvrir, ce pôle art contemporain dunkerquois d’excellence, situé à deux pas du FRAC, à l’architecture immaculée détonante et de parcourir sa collection de plus de 1500 œuvres de 1940 à 1980 de Karel Apell à Warhol, son cabinet d’arts graphiques et son atypique jardin paysager et de sculptures contemporaines.

Exposition «Every Boby»,
du 29 avril au 18 septembre 2016

Le LAAC, Lieu d’Art et d’Action Contemporaine
Jardin de sculptures, 302 avenue des Bordées, Dunkerque

Renseignements
03 28 29 56 00
www.musees-dunkerque.eu

Auteur  : Pascal Sanson