Jessica
Vaillant

SON ENGAGEMENT DANS LE MONDE ASSOCIATIF ET POUR LA RECONNAISSANCE, À SA JUSTE VALEUR, DES CULTURES ALTERNATIVES ont fait de Jessica Vaillant une silhouette familière du milieu culturel amiénois et au-delà. Fondatrice de Radio Campus Amiens, dont elle portera le projet sans relâche de 2002 à 2010, l’Amiénoise d’adoption oeuvre aujourd’hui à plein temps au bon fonctionnement de cette radio libre d’esprit. Rencontres, retransmissions de concerts, proximité et soutien à la scène artistique locale sont autant d’ingrédients qui font de Radio Campus un incontournable du paysage médiatique amiénois. Retour sur cinq années de libre antenne.

D’OÙ VIENT TON INTÉRÊT POUR LE MONDE ASSOCIATIF ET LE MILIEU CULTUREL DIT « INDÉPENDANT OU ALTERNATIF » ?
Quand je suis arrivée à Amiens, j’ai rapidement fréquenté le milieu alternatif. Il s’y passait beaucoup de choses. J’ai découvert des groupes, je me suis ouverte à des styles musicaux que je connaissais peu, mais aussi à d’autres formes d’expressions artistiques. L’alternatif offre l’accès à des événements pour quelques euros. Ça vaut le coup de se laisser surprendre ! Quant à ma première expérience associative, c’était aux Rencontres d’ensemble de violoncelles de Beauvais. Ça ne fait pas très alternatif mais j’ai beaucoup appris de cette expérience. J’ai ensuite souhaité m’investir dans l’organisation d’événements culturels. Quitte à se rendre à un concert, autant faire partie de l’association et apporter son aide pour le suivant ? Le monde associatif te permet de participer à tout ça. Et en devenant acteur de ce milieu, ces événements continuent d’exister.

DE SA CONCEPTION À SA CONCRÉTISATION TU AS PORTÉ LE PROJET D’UNE RADIO ÉTUDIANTE PRÉSENTE SUR L’AGGLOMÉRATION AMIÉNOISE. POURQUOI VOULOIR RELEVER CE DÉFI ?
Il y a eu plusieurs raisons. La première était que je ne me reconnaissais pas dans la programmation musicale des médias traditionnels. Les scènes indépendantes et alternatives n’y sont pas représentées. Les acteurs de la scène alternative méritent d’être soutenus et entendus par le plus grand nombre. La seconde raison était que j’entendais souvent les étudiants dire qu’il ne se passait pas grand-chose à Amiens, alors que j’assistais à plusieurs concerts par semaine. Du coup, monter un projet de radio afin de sensibiliser les gens semblait pertinent ; leur transmettre nos découvertes, les informer par un autre biais de communication et susciter leur curiosité !

COMMENT DÉFINIRAIS-TU RADIO CAMPUS AMIENS ?
Nous cherchons à promouvoir la diversité culturelle, valoriser le dynamisme associatif, à mettre en avant la création, à faire de l’information étudiante et citoyenne, et de l’éducation média. Notre programmation musicale, basée sur la découverte et l’émergence, est éclectique.

VOS ÉMISSIONS OFFRENT UNE PLACE DE CHOIX À LA SCÈNE LOCALE. QUELLES AUTRES ACTIONS AVEZVOUS MIS EN PLACE POUR LA SOUTENIR?
Notre programmation musicale comporte plus de 10% d’artistes locaux ; nous sommes partenaires de festivals et structures qui mettent la création locale au coeur de leur activité. Nous essayons de retransmettre un maximum de concerts à l’antenne. Par le biais de Radio Campus France, deux fois par an, nous diffusons sur l’ensemble des radios du réseau l’actualité de notre scène. Tous les ans, nous proposons un plateau dans le cadre de la Fête de la Musique d’Amiens. Nous avons décidé de laisser carte blanche à l’équipe de l’Accueil froid pour la programmation cette année. Le lieu Accueil froid est fermé depuis deux ans. Pour les mordus de musiques alternatives, cette salle était un repère dédié à la découverte.

PRÉCAIRES, VOS LOCAUX NE PEUVENT PLUS ACCUEILLIR LA RADIO. Y-A-T-IL EU DES ÉVOLUTIONS À CE SUJET ?
Nous avons travaillé sur plusieurs projets en vain. Nous tentons d’autres pistes. Pour le moment, rien de concret n’est à annoncer. Idéalement, il nous faudrait plus de 100 m2 qui nous permettraient d’avoir studios, salle de rédaction, bureaux, lieu de stockage. Ce n’est pas évident…

QUELS SONT LES PROCHAINS DÉFIS À RELEVER, LES PROCHAINES ÉCHÉANCES POUR LA RADIO ?
Un nouvel emploi, un nouveau local et la pérennisation des financements de notre structure pour lui permettre de continuer son bon développement.

RADIO CAMPUS AMIENS
Écoutez sur 107.7 FM

SITE INTERNET
www.radiocampusamiens.com

Photographe : Mathieu Farcy