Peter Hujar, New York Bohême

Jeu de Paume & Paris

ci-dessus : Peter HujarCandy Darling on her Deathbed, 1973, Tirage gélatino-argentique, Collection of Ronay and Richard Menschel. © Peter Hujar Archive, LLC, courtesy Pace/MacGill Gallery, New York and Fraenkel Gallery, San Francisco

Le New York Downtown des 70’s et 80’s est au cœur de l’œuvre de Peter Hujar, photographe majeur que l’on associe régulièrement à Robert Mapllethorpe, tous deux ayant réussi à capturer avec authenticité, la force et la fragilité des figures culturelles et underground de cette époque. Candy Darling, William Burroughs, Susan Sontag, Andy Warhol… Nombreux sont ceux qui se sont succédés devant son objectif, dignes représentants d’un art conquérant ou artistes à la marge dans une Amérique consumériste et triomphante. Au gré de ces portraits, souvent réalisés dans l’intimité de son studio d’East Village, on découvre avant tout une parfaite maîtrise de la technique photographique et du noir et blanc, un talent reconnu par Richard Avedon qui deviendra l’un de ses principaux collectionneurs. Ce n’est malheureusement qu’après sa mort en 1987, à l’aube des années 90, que Peter Hujar sera révélé au grand public et suscitera l’intérêt des conservateurs des plus grands musées internationaux. Avec « Speed of Life », le musée du Jeu de Paume de Paris sort une nouvelle fois de la confidentialité, ce grand photographe de la bohème made in U.S.A.


Exposition « Peter Hujar – Speed of life »,
Jusqu’au 19 janvier 2020
Musée du Jeu de Paume, Paris VIIIe

Renseignements & réservations
www.jeudepaume.org