Singulières Singularités

Musée de l ’Hospice comtesse & Lille

ci-dessus : Jean-Marie Heylingen, Gouache sur papier, 1984

Cette année 2019 aura été plus que réjouissante pour quiconque s’intéresse à l’art brut – l’art outsider. Après le L.a.M et son hommage aux peintres spirites Lesage, Simon et Crépin, que l’on pourra découvrir au musée Maillol en 2020, la Halle Saint-Pierre et sa radiographie de l’art brut japonais, c’est au tour du musée de l’Hospice comtesse de Lille de nous plonger au cœur de ce mouvement dont la singularité fait la force, avec l’exposition « Itinéraires singuliers » jusqu’au 19 janvier 2020. Issus de la Fondation Paul Duhem, seize artistes autodidactes investissent de leur touche et signature oscillant entre réalité et imaginaire, mais avec force humanité, les murs du musée. Sans connaissance académique, de la couleur, du trait ou de la perspective, ces artistes guidés souvent par leur spontanéité et intuition révèlent dans leurs dessins, tapisseries, sculptures et peintures leur vision de l’identité et de la cité. Entre intimité et extériorité, entre le personnel et l’universel, ces œuvres en disent long sur la quête de soi et la perception du monde.


exposition « Itinéraires singuliers »,
Jusqu’au 19 janvier 2020,
Musée de l’hospice comtesse, Lille

Renseignements & réservations
www.lille.fr