Sur l’étagère

 

PLATINE
RÉGINE DETAMBEL — ACTES SUD
Histoire tragique d’un corps, celui de Jean Harlow, sex-symbol propulsé en haut de l’affiche par H. Hugues. Il ne s’agit pas ici pour l’auteur de jouer les biographes, mais plutôt d’appréhender dans une langue virtuose et poétique la souffrance de la chair, la figure fabriquée et manipulée d’une ultra-blonde.
 
PORN VALLEY
LAUREEN ORTIZ — PREMIER PARALLELE
Loin des clichés et de son aura glamour des années 80/90, la journaliste Laureen Ortiz, radiographie une industrie du X en proie au doute, à la banalisation et dépendante du web. Une enquête rondement menée, humaniste, sans concession dans l’industrie la plus décriée de Californie.
 
ZEROPOLIS
BRUCE BÉGOUT — ED. ALLIA
L’auteur des percutants romans On ne dormira jamais, Le Park, à la croisée entre Ballard et Burroughs, condense ici ses réflexions sur Las Vegas, ville de l’Entertainment et ville opium des peuples. Un essai poétique et gonzo, ancré dans le réel, celui d’un voyageur philosophe ébloui par les lumières du strip.
 
ECSTASY AND ME
HEDY LAMARR — ED. SÉGIUER
Grandeur et décadence d’une actrice dans le Hollywood des années 30-50 tel aurait pu être le titre de cette autobiographie sulfureuse d’Hedy Lamarr. Vie chaotique, fortune dilapidée, mariages ratés, gloire fulgurante et oubli, celle que Louis B. Mayer consacrait comme « la femme la plus belle du monde » aura connu une vie à nulle autre pareille.
 
LAST NIGHT
JAMES SALTER — EDITIONS DE L’OLIVER
Rassemblant l’intégralité des nouvelles écrites par l’écrivain américain, Last Night, montre l’incroyable talent de Salter pour capter, dans une écriture concise et raffinée la quintessence de nos existences. Du sentiment amoureux et ses tourments, de la sensualité, de la vie entre nuit et jour, Salter révèle nos questionnements intimes et universels. Un classique.
 
SINATRA A UN RHUME
GAY TALESE — EDITIONS DU SOUS-SOL
Fruit d’une interview de Sinatra annulée pour cause de rhume, cet article paru dans les pages d’Esquire sera considéré comme la pierre fondatrice du « Nouveau Journalisme » américain. Entre interviews de témoins secondaires, ambiances et anecdotes, le portrait fictionnel de l’Amérique et de sa voix.